AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 IRAN : LA CRISE NUCLERAIRE I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RACHTOK
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: IRAN : LA CRISE NUCLERAIRE I   Lun 22 Mai à 12:17

Washington exhorte l'Iran à suivre l'exemple libyen sur le nucléaire

Deux ans et demi après la décision de la Libye de renoncer à son programme nucléaire clandestin, les Etats-Unis ont annoncé, lundi 15 mai, la normalisation de leurs relations avec Tripoli. A un moment où les Occidentaux essaient une nouvelle fois d'inciter l'Iran à renoncer à l'enrichissement de l'uranium, Washington a entouré sa décision d'une large publicité et espéré que le "modèle" libyen ferait réfléchir le président Ahmadinejad. "De la même façon que l'année 2003 a marqué un tournant pour le peuple libyen, 2006 pourrait être un tournant pour les peuples d'Iran et de Corée du Nord", a déclaré la secrétaire d'Etat, Condoleezza Rice.

Les deux pays, qui n'avaient plus de relations diplomatiques depuis 1980, avaient renoué graduellement les contacts depuis 2004, mais les Etats-Unis n'étaient représentés que par une section d'intérêts à l'ambassade de Belgique à Tripoli. Washington va rouvrir son ambassade, qui avait été incendiée en 1979 par des manifestants anti-américains. Le département d'Etat va aussi retirer la Libye de la liste annuelle des Etats soutenant le terrorisme qui comprend l'Iran, la Syrie, le Soudan, Cuba et la Corée du Nord.

La décision de lundi met un terme à plus d'un quart de siècle de relations tumultueuses depuis l'arrivée au pouvoir du colonel Kadhafi, en 1969, et ses premières décisions comme la nationalisation du pétrole et l'interdiction du golfe de Syrte à la VIe flotte américaine. Le dégel n'a été amorcé qu'en avril 1999, lorsque le colonel Kadhafi a accepté de livrer à la justice écossaise les deux auteurs présumés de l'attentat contre l'avion de la PanAm qui, en décembre 1988, a fait 270 morts à Lockerbie, en Ecosse.

Il y a deux ans, l'ONU avait accepté de lever les sanctions économiques après que la Libye eut accepté un règlement financier avec les familles des victimes. Celles-ci ont reçu 1 milliard de dollars. Une compensation supplémentaire devait être versée lorsque la Jamahiriya (République) libyenne serait retirée de la liste des Etats soutenant le terrorisme, mais la date prévue a été dépassée et il n'est pas sûr que Tripoli versera l'argent.

Prévenues par le département d'Etat de la normalisation, les familles n'ont pas toutes apprécié de voir l'ancienne "bête noire" de Washington redevenir fréquentable. "C'est un triste jour dans l'histoire des droits de l'homme", a déclaré Stéphanie Berstein, dont le mari est mort dans l'attentat. Les Etats-Unis voient comme un succès de leur politique étrangère le fait que le colonel Kadhafi ait accepté le démantèlement de ses missiles et de son programme nucléaire, en décembre 2003. Pour eux, cette décision découle de leur action contre Saddam Hussein.

Mme Rice, qui pourrait se rendre à Tripoli prochainement, a estimé que la normalisation allait ouvrir la voie vers "des relations bilatérales plus larges" et que Washington aurait avec Tripoli de "meilleures discussions" sur des sujets tels que les droits de l'homme et la liberté d'expression. Tripoli a accepté, en 2005, la visite d'une délégation de Human Rights Watch. Le secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient, David Welch, a de son côté réfuté que la normalisation ait été accélérée par de quelconques intérêts pétroliers. "Cette décision n'est pas prise parce que la Libye a du pétrole, a-t-il dit : cette décision est prise pour des raisons de sécurité nationale".

A Tripoli, le ministre des affaires étrangères, Abdel Rahmane Chalgham, s'est félicité de ces décisions, qui ouvrent "une nouvelle page dans l'intérêt des deux peuples".

Corine Lesnes
Article paru dans l'édition Le monde du 17.05.06

_________________
"J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé" = "Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachtok78.skyblog.com
 
IRAN : LA CRISE NUCLERAIRE I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise chez mes beaux parents :-(
» comment en cas de crise se décontracter?
» Je suis en crise depuis 3 jours
» Que faites vous en cas de crise ?
» Crise d'angoisse sur crise d'angoise !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITE :: Actualité du monde-
Sauter vers: