AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RACHTOK
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE II   Lun 22 Mai à 12:16

L'UE propose à l'Iran une coopération nucléaire civile en échange de sa renonciation à l'enrichissement d'uranium

Les ministres européens des affaires étrangères se sont mis d'accord, lundi 15 mai à Bruxelles, pour présenter à l'Iran une offre de coopération dans le domaine du nucléaire civil en échange d'une renonciation de Téhéran à ses activités d'enrichissement d'uranium.

Dans leurs conclusions, ils réaffirment le droit de l'Iran à utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques et se disent prêts à soutenir le développement d'un programme nucléaire civil iranien sans risque de prolifération. Selon le haut représentant de l'Union européenne pour la politique extérieure et de sécurité, Javier Solana, ce programme montrera clairement aux Iraniens que "s'ils veulent construire des centrales électriques utilisant l'énergie nucléaire, ils peuvent bénéficier de la coopération des Européens et d'autres membres de la communauté internationale et disposer de la technologie la plus sophistiquée". "S'ils le rejettent, a ajouté M. Solana, cela signifiera qu'ils recherchent quelque chose d'autre."


"UNITÉ" ET "DÉTERMINATION"


L'offre des Européens doit faire partie d'un ensemble de mesures "incitatives" que M. Solana a qualifié d'"audacieux" et qui portera, a-t-il dit, "sur des questions liées aux domaines nucléaire, économique et peut-être, si nécessaire, de sécurité". Des propositions de même nature avaient été refusées par l'Iran en août 2005. L'UE exprime l'espoir que, cette fois, Téhéran acceptera son offre. Les Vingt-Cinq se sont entendus sur le principe de sanctions au cas où celle-ci serait rejetée.

La ministre française déléguée aux affaires européennes, Catherine Colonna, qui remplaçait le ministre des affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, a mis l'accent, après la réunion, sur "l'unité" et "la détermination" des Européens, mais aussi sur leur volonté de "privilégier la voie diplomatique". Elle a insisté également sur la nécessité de "maintenir le consensus de la communauté internationale" et souligné que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) devait rester "au centre du dispositif".

Les ministres ont invité les autorités iraniennes à "coopérer pleinement" avec l'AIEA. Ils se sont dits résolus à "rechercher une solution diplomatique" et désireux de développer avec l'Iran des relations "fondées sur la confiance et la coopération", à moins que Téhéran ne choisisse de s'isoler davantage. Ils ont fait part de leur "profonde inquiétude" sur la situation des droits de l'homme, qu'ils jugent contraire aux principes universels et aux obligations de l'Iran.

Ils ont dénoncé le nombre croissant d'exécutions et de détentions arbitraires, les restrictions au droit à l'information, les violations de la liberté de parole et de religion, l'intimidation et le harcèlement des défenseurs des droits de l'homme, ainsi que l'emprisonnement du philosophe Ramin Jahanbegloo.

Thomas Ferenczi
Article paru dans l'édition Le monde du 17.05.06

_________________
"J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé" = "Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachtok78.skyblog.com
 
IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRÉSIDENT RUSSE MEDVEDEV AVERTIT SÉRIEUSEMENT L'IRAN... BRAVO !
» site nucleaire en Iran ???
» Crise chez mes beaux parents :-(
» comment en cas de crise se décontracter?
» Je suis en crise depuis 3 jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITE :: Actualité du monde-
Sauter vers: