AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RACHTOK
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE III   Lun 22 Mai à 12:15

L'Iran récuse par avance l'offre de l'UE sur le nucléaire

Avant même qu'elle soit finalisée et présentée, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a rejeté, en la ridiculisant, l'offre que les pays européens cherchent à mettre au point pour tenter de convaincre l'Iran de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium et de revenir à la table des négociations. L'élément central de cette offre, selon des sources diplomatiques européennes, serait la mise en place d'un consortium international qui aiderait l'Iran à se doter d'un réacteur nucléaire à eau légère, une technologie perçue comme présentant peu de risques de prolifération.

S'exprimant mercredi 17 mai devant une foule rassemblée dans la ville d'Arak, où se trouve l'une des installations nucléaires iraniennes qui inquiètent particulièrement la communauté internationale (il s'agit d'un réacteur à eau lourde, en cours de construction), M. Ahmadinejad a réagi en ces termes, à l'adresse des Européens : "Pensez-vous avoir affaire à un enfant de 4 ans, auquel vous pouvez donner des noix et du chocolat, pour qu'il renonce à de l'or ?" Le président iranien a en outre fait référence à une précédente offre européenne de coopération dans le domaine nucléaire civil, qui avait été négociée entre 2003 et 2005 avant d'être rejetée par Téhéran, peu après son élection à la présidence. "Nous ne serons pas mordus deux fois", a-t-il commenté.

Les trois pays européens en pointe sur ce dossier (Allemagne, France, Royaume-Uni), au sein du groupe dit "UE-3", ainsi que les Etats-Unis, la Chine et la Russie, ont décidé de reporter une réunion à six, initialement prévue vendredi 19 mai à Londres, au niveau des directeurs politiques, afin de se donner plus de temps pour peaufiner les propositions qui pourraient être faites à l'Iran. Cette réunion devrait avoir lieu la semaine prochaine.

Une porte-parole du chef de la diplomatie européenne, Javier Solana, a déclaré, mercredi, qu'en dépit des déclarations de M. Ahmadinejad, l'Union européenne continuerait de travailler sur des mesures incitatives visant à pousser l'Iran à suspendre l'enrichissement d'uranium. "Il ne peut y avoir de rejet s'il n'y a pas eu d'offre", a-t-elle déclaré. A Washington, le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, a estimé qu'il était difficile de savoir "exactement ce qu'il y a derrière ces déclarations (de M. Ahmadinejad), si c'est du bluff ou si c'est vraiment la position du gouvernement iranien".

L'idée de soumettre une nouvelle offre de l'UE-3 à l'Iran a surgi après que les discussions au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, sur le contenu d'une résolution contraignante pour Téhéran, ont achoppé sur le double refus de la Russie et de la Chine. Le dossier du programme nucléaire iranien, soupçonné de comporter un volet militaire, a été transmis fin mars au Conseil de sécurité. L'Iran a, depuis, accéléré son programme d'enrichissement.

L'offre des Européens devrait poser comme préalable que l'Iran revienne à la suspension de ses activités d'enrichissement d'uranium, que Téhéran avait acceptée en octobre 2003 avant de revenir sur cet engagement avec la reprise, en août 2005, de la conversion d'uranium, puis la relance de travaux d'enrichissement en janvier 2006.

Toutefois on indique désormais, de source diplomatique européenne, que la question d'autoriser, à terme, l'Iran à conserver sur son territoire certaines centrifugeuses (appareils permettant l'enrichissement) n'est pas tranchée et pourrait faire l'objet de discussions ultérieures. Les responsables iraniens ont déclaré à de nombreuses reprises que toute proposition européenne impliquant un renoncement définitif à l'enrichissement serait pour eux inacceptable.

La mise en place d'un consortium international visant à doter l'Iran d'un réacteur nucléaire civil à eau légère suppose en outre que les Etats-Unis accordent leur feu vert à une telle opération, en raison de la législation américaine de sanctions contre l'Iran, mise en place après la prise d'otages à l'ambassade américaine de Téhéran (1979-1981). Les pressions européennes pour que Washington envisage de renouer des contacts directs avec l'Iran, rompus depuis vingt-six ans, se sont heurtées ces derniers jours à une fin de non-recevoir de l'administration Bush.

L'offre envisagée actuellement par le groupe EU-3 en direction de l'Iran serait "plus spécifique", indique-t-on de source européenne, que celle qui avait été formulée en 2003, puis en 2004. La grande différence serait en outre qu'elle serait mise sur la table de négociations "avec, nous l'espérons, la caution des Etats-Unis", indique cette source.

Washington a insisté, tout au long de ce processus, sur le fait qu'il était essentiel que tout "paquet" de mesures incitatives s'accompagne d'un volet de mesures coercitives. Une réflexion est engagée au niveau européen sur les sanctions qui pourraient intervenir au cas où l'Iran persisterait à refuser de se conformer aux demandes du Conseil de sécurité et de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Les Européens privilégient sur ce plan une approche graduelle avec, dans un premier temps, des restrictions sur les exportations de technologie et des interdictions de visas pour les responsables du programme nucléaire iranien.

Natalie Nougayrède
Article paru dans l'édition Le monde du 19.05.06

_________________
"J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé" = "Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachtok78.skyblog.com
 
IRAN : LA CRISE NUCLEAIRE III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PRÉSIDENT RUSSE MEDVEDEV AVERTIT SÉRIEUSEMENT L'IRAN... BRAVO !
» site nucleaire en Iran ???
» Crise chez mes beaux parents :-(
» comment en cas de crise se décontracter?
» Je suis en crise depuis 3 jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITE :: Actualité du monde-
Sauter vers: