AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Civilisation musulmane : passé et mondialisation VI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RACHTOK
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Civilisation musulmane : passé et mondialisation VI   Lun 22 Mai à 12:01

VI- Crises d’identité


Elles sont la conséquence de l’éloignement de l’être humain des lois divines dont la mémoire en est encore fraîche. L’équilibre de l’âme humaine dépend de lois invisibles, lesquelles dés qu’elles sont trop enfreintes entraînent le déséquilibre. Sans citer de nom, par respect à la mémoire des morts, c’est le cas de célèbres supers stars lesquelles, malgré qu’elles aient été au summum de leur gloire aussi bien matérielle que sociale, ont choisi le suicide à la douleur morale engendrée par la perte de leur identité réelle. La comédie met en scène de belles actrices et de beaux acteurs vivant la richesse matérielle, la réussite sociale, la gloire et le bonheur, mais voile leurs misères spirituelles. Les suicides collectifs d’adeptes de sectes ci et là dans le monde révèle les ravages de la perte d’identité. Dieu- exalté soit-Il-dit : "- Dis : " Invoquons-nous en dehors de Dieu ce qui ne nous fait ni bien ni mal pour être alors rejetés à nouveau dans la négation après que Dieu nous a guidés sur le droit chemin tel celui qui s’est laissé facilement commander sur terre par les diables, perplexe, ayant des compagnons qui l’appellent à la bonne voie : " Viens vers nous ! " ? " Dis : " C’est certainement la voie de Dieu qui est la bonne et nous avons reçu l’ordre de nous soumettre en tout au Seigneur-et-Maître des univers " "(Coran(6,71)).


L’absence de perception religieuse engendre les contradictions et les durcissements les plus virulents dans le comportement de l’être humain. Ils le conduisent vers des activités exutoires : alcoolisme, toxicomanie, perversions sexuelles, corruption, abus de pouvoir ...En réalité, au plus profond de son âme, tout être humain reconnaît le divin. Il est dit : " Et lorsque ton Seigneur prit des fils d’Adam-de leurs dos-leur progéniture et les fit témoigner contre eux-mêmes : " Ne suis-je pas votre Seigneur-et-Maître ? ". Ils : " Que si, nous en témoignons". Afin que vous ne disiez point le Jour de la Résurrection : "Notre attention était trop détournée de cela " " (Coran(7,172)). Il s’agit du pacte pris par Dieu sur toute l’humanité depuis sa création. C’est un pacte de foi et d’allégeance selon lequel toute la descendance d’Adam reconnaît et atteste que Dieu est son Seigneur-et-Maître en exclusivité et sans restriction aucune. Donc chaque être humain est lié à sa naissance par ce pacte. S’il renie son Seigneur-et-Maître ou Lui donne quelque associé, il a alors manqué à son engagement et commis la plus grosse injustice. En d’autres termes, le respect du pacte divin est la clé de l’identité universelle : " Et que telle est Ma voie en toute rectitude, suivez- là et ne suivez pas les routes qui vous disperseraient loin de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous a recommandé de faire, peut-être craindrez-vous Dieu. "(Coran(6,153))


Le Prophète, paix et bénédiction sur lui, a précisé que tout être humain ayant dévié vers un sentier perdu, une route, ne finit par rencontrer au périple de son existence que son propre Satan individualisé satisfait de l’avoir gagné à sa cause !


Le monde musulman devra asseoir sa culture commune sur le génie d’une communauté solidaire dépassant toutes les contradictions, divisions sociales et tribales. L’union qui fait la force passe d’abord par l’union des forces propres de chaque individu. Le Prophète, paix et bénédiction sur lui, a insisté d’abord sur le "grand jihad " lequel est un devoir permanent pour l’être humain de lutter contre son propre égoïsme, de maîtriser ses instincts et ses passions. Le "grand jihad " est une lutte permanente contre soi et contre l’âme ordonnatrice du mal résistante aux bonnes actions. Cette grande lutte par la soumission de l’âme rebelle à la Volonté du Très Haut est la seule réellement libératrice de toutes les idolâtries. Le recouvrement de l’harmonie et de l’unité de l’âme de chaque être humain est la condition sine qua non de l’harmonie et de l’unité de toute une communauté, rappelée par le Très Haut : " Dieu ne change l’état d’un peuple que s’ils changent ce qu’il y a en eux-mêmes"(Coran(13,11))



Tajeddine Bennani

http://www.oumma.com

_________________
"J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé" = "Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachtok78.skyblog.com
 
Civilisation musulmane : passé et mondialisation VI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Institut Français de Civilisation Musulmane
» L'Occident et l'apport de la civilisation musulmane
» Apport de la civilisation islamique
» La civilisation d'Aratta
» Accord participe passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CIVILISATION :: Histoire-
Sauter vers: