AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Civilisation musulmane : passé et mondialisation V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RACHTOK
moderateur
moderateur
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : 78
Date d'inscription : 05/11/2005

MessageSujet: Civilisation musulmane : passé et mondialisation V   Lun 22 Mai à 12:00

V- Scénario pessimiste :conclusions et recommandations


Le monde musulman doit relever les défis complexes d’une mondialisation arrogante par les moyens les plus appropriés. Il y a alors lieu de tirer les leçons du retour d’expérience de l’affrontement avec l’Occident :

Comme pendant les périodes de gloire du monde musulman, les occidentaux ont résisté en se réfugiant dans leur foi pour continuer d’exister à travers une identité propre et de s’unir face aux musulmans en attendant leur affaiblissement naturel, de la même manière actuellement, les musulmans devraient adopter cette démarche et résister vigoureusement jusqu’à des jours meilleurs. Une force monopolaire hégémonique en contradiction avec les lois divines ne pourrait durer indéfiniment. Au moins une ou plusieurs force(s) équivalente(s) émergera(ont) à terme pour contrecarrer sa puissance sur l’échiquier géostratégique du globe. Une puissance hégémonique unique cherche à tout prix à créer un adversaire pour éviter de s’effondrer, de se poser et s’y opposer. Surtout le monde musulman ne doit point lui en donner l’occasion d’être le bouc émissaire de l’instinct sanguinaire du loup solitaire ! ,

La crainte du réveil de l’Islam ne date pas d’aujourd’hui et demeurera en permanence ancrée dans la mémoire collective occidentale jusqu’à la fin des temps. Pour contrecarrer ses réactions d’hostilité actuelles annoncées par le nouvel apôtre des temps modernes Samuel P. Huntington du "clash " civilisationnel, les musulmans devraient exceller dans la stratégie du "jeu d’échec " civilisationnel. Dernièrement, un courrier électronique loin d’être un message d’amour " I love you " a fait rapidement le tour de la planète. Le public et les médias planétaires en ont pris promptement acte par ses dégâts considérables. Au contraire, les musulmans devraient diffuser en permanence un réel manifeste d’amour résumant les sagesses de l’Islam rappelant chaque être à son Créateur, par des actions d’information et de communication appropriées pour réparer les campagnes de désinformation. La voie de l’Internet est l’espace de nouvelles conquêtes des cavaliers des temps modernes "internautes intelligents de l’Islam ! " surfant habilement sur l’océan de la connaissance et de l’information pour porter au loin leur mot et poursuivre l’œuvre des pieux parmi leurs ancêtres qui ont poussé au loin leur monture pour faire connaître la parole de Dieu- exalté soit-Il-. Loin de leurs terres natales, loin de tout confort, dans la soif, la faim, la sueur, résistants et fidèles à l’action du Prophète, paix et bénédiction sur lui au mépris de leur vie éphémère terrestre ! Si l’épée était le moyen de défendre sa foi, entre autres, actuellement c’est la lumière de l’idée par la paix du clavier qu’il faut dissiper les ténèbres de l’hostilité et trancher le corps du débat. Car il y a toujours un potentiel latent de fascination et d’objectivité qu’il faut savoir susciter dans le monde,

ce n’est pas la crainte de l’Occident qui est la plus importante, mais la double méconnaissance par les "musulmans " eux-mêmes de l’Islam et de la généalogie de la pensée occidentale et de son mouvement dialectique qui pourrait être le ferment d’une forte crise identitaire et de discorde communautaire. Il convient de s’informer, de se former et de rechercher les fondements des deux cultures complémentaires l’une et l’autre pour en tirer une synthèse dépassant les faux antagonismes car l’universalisme demeure impérissable aussi longtemps que l’univers existera,

le mimétisme entretenu sans cesse n’est jamais source d’imagination créatrice et ne peut conduire à une culture novatrice exigeant authenticité, indépendance et esprit désintéressé : " Et lorsqu’on leur dit : " Suivez ce que Dieu a fait descendre !"Ils disent : " Nous suivons plutôt la voie sur laquelle nous avons trouvé nos pères. " Est-ce quand même leurs pères ne comprenaient rien du tout et n’étaient pas sur le droit chemin ? ". Cette parole divine fut révélée au prophète, paix et bénédiction sur lui, quand il s’adressait aux mécréants pour leur montrer la bonne voie. Ces derniers s’entêtaient dans de fausses croyances héritées de leurs parents. Ils se comportaient comme des troupeaux habituées à obéir à la voix du berger sans rien comprendre au sens de ses mots ni de ses ordres. Mais le Très Haut interdit l’imitation aveugle, Il n’agrée la foi que lorsqu’elle est bien ressentie par le cœur et méditée par la raison,

le patrimoine essentiel de l’édifice de la civilisation musulmane fut à plusieurs reprises copié, imprimé, commenté et étudié pendant plusieurs siècles avant de servir de combustible à la renaissance occidentale. On ne s’improvise pas savant du jour au lendemain ! Cela devrait inspirer le monde musulman pour réaliser qu’une réelle renaissance ne se fait pas par miracle. Le miracle a eu lieu au temps du Prophète, paix et bénédiction sur lui par Volonté Divine. Sauf miracle, actuellement, il y a lieu d’assimiler rapidement le patrimoine de l’édifice occidental par la recherche patiente et l’assimilation généralisée de toutes les disciplines à toutes les composantes sociales. Sans précipitation, avec discipline, constance, effort et sens du sacrifice pour l’intérêt commun jusqu’à l’atteinte d’une bonne vitesse de croisière pour l’ensemble de la société sur des bases solides. Les fruits de l’arbre de cette recherche pourraient apparaître au printemps du futur en fonction de l’implication sincère des différents acteurs. Sans quoi le monde musulman retournerait à la case de départ dans un interminable cercle vicieux. A l’instar des opérations caduques de guêpes de ruche ratant chaque fois rendez-vous avec l’histoire à cause des mêmes divisions, dont l’origine remonte antérieurement à la période pré-islamique dont les effets sont réapparus postérieurement après la disparition des premiers califes de la communauté musulmane. Ces divisions continuent de causer les mêmes désastres en tout temps et en tout lieu. Elles ont conduit à la perte de la Sicile, de l’Andalousie, de la Palestine... et récemment à la crise du golfe. Ces mêmes divisions menacent encore l’avenir du monde musulman. Et pourtant le panarabisme et le tribalisme furent deja abolis au VIIe siecle en meme temps que furent proclamés les droits universels de l’etre humain, par le Prophète, paix et bénédiction sur lui : " Toutes les coutumes païennes, je proclame, sont désormais abolies. L’Arabe n’est pas supérieur au non Arabe. Vous êtes tous les fils d’Adam, et Adam était fait de limon. En vérité, tous les musulmans sont frères, Vous ne viderez plus vos querelles dans le sang comme à l’ère de l’ignorance ! Souvenez-vous d’Allah dans vos rapports avec les femmes. Comme vous avez des droits sur elles, elles ont des droits sur vous. Chacun d’entre vous doit tenir pour inviolable jusqu’au jour du jugement, le sang, les biens et la réputation d’autrui.",

les "musulmans " occidentalisés représentent une interface riche en expérience et en connaissances notamment sur l’environnement planétaire. A l’exemple d’orientalistes éclairés ayant joué un rôle essentiel pour transférer le patrimoine de la civilisation musulmane dans le repère propre de la civilisation occidentale, les "musulmans "occidentalisés auront davantage à gagner en étant " occidentalistes " entamant le processus réciproque. Le "moi "occidental à la couleur locale s’il pouvait faire le pas vers le "soi " du repère propre de ses sources et ressources, se réconcilierait avec lui-même, avec son milieu et son temps. Il serait le trait d’union idéal entre le passé et l’avenir du monde musulman ! ,

dans le but de briser le cloisonnement entre spécialistes et de fusionner les énergies dispersées dans la synergie créatrice, l’interactivité dans le cadre d’échanges multidisciplinaires par groupes de réflexion devraient se constituer et se multiplier spontanément dans le monde musulman, entre autres grâce à l’Internet, pour faire évoluer les recherches et les échanges. Le prophète, paix et bénédiction sur lui, insistait sur la solidarité entre les populations de la cité musulmane : " Les êtres humains qui forment cette cité sont pareils dans l’affection, la miséricorde et la sympathie qui les unit à un seul corps. Si un membre souffre, tout l’organisme en pâtit et reste éveillé en prise à la fièvre ". Chaque Imam de mosquée, chaque penseur, chaque professeur, chaque chercheur ...devrait constituer un site Web pour constituer un nœud de communication d’un vaste réseau d’échanges sur tous les sujets susceptibles de faire évoluer le corps musulman. Des encyclopédies relatives à tous les domaines du savoir devraient être élaborés pour renouer avec l’âge d’or futur. Des idées nouvelles pourraient éclore. Un annuaire évolutif pourrait servir d’outil d’identification des sites Webs pour resserrer les liens entre les neurones du cerveau du corps. La lumière fut et la lumière brillera !

· il y a actuellement approximativement un milliard de musulmans et 15 millions de juifs. Abstraction faite de l’idéologie sioniste, par une solidarité exemplaire, l’influence de la communauté juive pèse lourd sur tous les rouages du système international. Par l’art subtil de la stratégie, ils exercent des influences sur l’échiquier géostratégique international pour atteindre leurs objectifs. Le monde musulman devra unir ses efforts et s’inspirer de cette démarche pour faire respecter ses choix au système international. Pour cela toutes sortes de groupes de pression(économique, culturel, financier, religieux, recherche scientifique...) devraient se renforcer et se multiplier pour créer le vent favorable à la course du vaisseau musulman dans l’océan planétaire !

Tajeddine Bennani

http://oumma.com/

_________________
"J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mohammed est Son Envoyé" = "Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rachtok78.skyblog.com
 
Civilisation musulmane : passé et mondialisation V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Institut Français de Civilisation Musulmane
» L'Occident et l'apport de la civilisation musulmane
» Apport de la civilisation islamique
» La civilisation d'Aratta
» Accord participe passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CIVILISATION :: Histoire-
Sauter vers: